Martini MK33 Formule Renault Turbo

Martini MK33
Formule Renault Turbo

Martini MK38
Formule Renault Turbo

Cette formule Renault a été livrée à Renault Sport en 1981 pour participer au championnat français.
Portant le n° de châssis 01, elle a été attribuée au vainqueur du Volant Elf 1980, Philippe Renault. Avec ce châssis, il a remporté le Championnat en 1981. En 1982, pour la première année de la formule Turbo, et vu l’absence d’évolution majeure coté châssis, la voiture a été transformé pour accueillir un moteur turbo. Intégralement restaurée en 2014, elle peut prétendre aux meilleurs résultats dans les meeting d’Historic Tour, mais aussi participer aux épreuves internationales du Challenge Monopostaux.

Tarifs

  • 3 500€
  • Frais d’engagement et de transport en sus

Franchise

  • 6 000€

 

Chevron B60 TS Proto 2L

Chevron B60 TS
Proto 2L

Chevron B60 TS
Proto 2L

En 1981, dans le but de préparer le nouveau championnat Thunder Sport, les principaux constructeurs anglais (Lola, Chevron, Royal) ont décidé de produire des modèles spécifiques. Le but était d’offrir aux compétiteurs des voitures fiables performantes et belles. Dans chaque cas, ces hybrides pa d’une caisse de sport 2000 sur laquelle était greffés des trains de Formule 2 ou de Formule Atlantic ainsi que les moteurs de 2L (généralement un Hart 420R ou un Ford BDG à injection).

Notre Chevron B60 TS est la première des trois construites par l’usine. Pour limiter les coûts d’exploitation et garantir une grande fiabilité nous avons décidé de substituer à son moteur d’origine (Hart 2L) un moteur Ford moderne, en l’occurrence un Ford Zetec préparé sur la base de la première génération (1989). Son moteur offre une puissance de 250 chevaux et un couple de 22 Mk, ce qui suffit à faire de cette voiture un vainqueur potentiel des trophées dans laquelle elle est engagée. Après de très nombreuses victoires (Le Mans, Dijon, Spa, Nurburgring, Zolder…) dans sa catégorie, et après avoir gagné le titre VdeV en 2015, elle s’impose comme une future prétendante au titre 2016.

Tarifs

  • 6 000€/week-end
  • Frais et transport inclus

Franchise

  • 15 000€

Capri RS 3100GT 3,4L

Capri RS 3100
GT 3,4L

Capri RS 3100
GT 3,4L

En 1973, Harry Théodoracopoulos, propriétaire de Limerick Parc, après 10ans de fidélité à Alfa Roméo, décide de préparer une Ford Capri RS 2600. Après l’avoir détruite début mai 74, il a préparé une Capri RS 3100, qui l’étrennera le 30 juin 1974 pour les 5h de Mid-Ohio. Cette Capri engagée sous la bannière Ippocampos Racing courra de nombreuses épreuves Imsa et quelques épreuves internationales. Après 3 ans de restauration, celle-ci sera mise à disposition de notre clientèle à partir du mois de mai 2016. Restaurée selon les plus hauts standards cette Ford Capri RS est une prétendante sérieuse à la plus haute marche des podiums d’endurance historique.

Tarifs

  • 8 000€
  • Frais d’engagement et de transport en sus

Franchise

  • 15 000€

BMW2002 Ti

BMW
2002 Ti

La série 02, dévoilée au salon de Genève en mars 1966, fut la première étape de BMW vers sa notoriété actuelle de constructeur de berlines sportives de qualité. La série a débuté avec la 1602 (1,6 litre/85 ch), lointaine dérivée de la 1500 dévoilée en septembre 1961 et habillée d’une carrosserie berline deux portes. Une grande part du succès des 02 tient probablement à cet astucieux compromis, à mi-chemin entre la berline et le coupé qui permet de concilier passion automobile et vie de famille. La 1602 Ti, équipée de 2 carburateurs Solex double-corps, de plus gros freins, d’une barre anti-roulis et de jantes plus larges apparaît au Salon de Francfort, en octobre 1967. La puissance de son moteur passe à 105 ch à 6000 tr/min et elle fait l’unanimité dans de la presse de l’époque. En janvier 1968, la 1602 est remplacée par la 2002 qui a troqué le 1600 contre un bloc 2 litres emprunté à la BMW 2000. Le moteur a largement fait ses preuves sur la 2000 et offre une consommation moins élevée et un couple plus intéressant qui apporte un indéniable confort de conduite. En septembre 1968, la 2002 Ti reçoit deux carburateurs double corps qui font passer la puissance à 120 ch et font du même coup remonter la consommation de carburant. Les performances sont dignes d’une vraie sportive et font de la 2002 Ti l’une des berlines les plus convoitées des sportifs à l’époque aux côtés des Alfa Romeo Giulia. En 1971, les carburateurs remplacés par une injection mécanique Kugelfisher et la 2002 devient 2002 Tii (pour Touring International Injected) avec une puissance qui grimpe à 130 ch, son poids restant au-dessous d’une tonne. Il en sera vendu 40 000 exemplaires. À partir de 1973, la 2002 Turbo viendra compléter la famille 2002. De 1972 à 1975, le préparateur Alpina va développer sa propre gamme à partir des 2002 Ti, Tii et Turbo. Elles ont été engagées en compétitions dans la catégorie Tourisme.

Cette BMW 2002 Ti Alpina dont la date de première mise en circulation remonte au 19 janvier 1971 est dans un état exceptionnel. Elle a été engagée en course historique à Spa Classic en 2014, avant d’être restaurée depuis le châssis. La restauration a duré plus de 2 ans avec des travaux de fond sur la carrosserie (démontage, sablage, phosphatage et peinture époxy intégrale…) et une restauration complète de la mécanique (réfection moteur, boîte, pont, faisceau électrique, remplacement des trains avant et arrière, création de renforts de l’arceau…). La voiture père moins de 950 kg et le moteur approche les 200 ch. Ses papiers pour les épreuves historiques (PTH) sont en cours de validité. Un modèle déjà rare mais encore plus dans cet état.